Hey, this site is © don't right-click it dude.You can change this text

JM atistpeintre

JM artiste peintre picture
/ Share

Juliette Mennesson Bio

"Recherche d"un geste premier toujours plus fort, plus graphique, plus épuré.

 

Juliette Mennesson est née à Saint-Quentin en Picardie le 25 octobre 1969.

Tandis qu’elle poursuit sa scolarité à Saint-Quentin, elle en fréquente également le conservatoire de musique où elle s’initie au saxo et elle dessine, elle dessine, elle peint et elle sacrifie au pastel car nous sommes dans la patrie de Quentin De La Tour.

Elève de l’Atelier du Tournesol, elle réalise un tableau inspiré par Van Gogh à l’âge de 7 ans !

Elle obtient en 1986 les 1ers prix de la mise en page et de la couleur au Festival de la BD de Saint- Quentin.

Et puis, en seconde, Juliette entre au Lycée Technique Et Arts Appliqués de Roubaix où elle prépare et obtient le baccalauréat technique, option architecture intérieure. Mais elle participe aussi à l’atelier théâtre animé par Eric Lacascade qui monte deux spectacles Alice en 1988 et Révolutionnaires donc folles en 1989.

Reçue au concours d’entrée à l’Ecole Duperré à Paris en 1990, elle choisira finalement d’

intégrer sur concours également la 2ème année de l’Ecole des Arts décoratifs de Strasbourg où elle obtiendra en 1993 le Diplôme national d’Arts plastiques en atelier design, puis en 1995 le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique option architecture.

A cette occasion, elle présente un projet de réhabilitation de la mais

 

on d’arrêt de Saint- Quentin sous le titre « Maison d’évasion, Espace d’arrêt », projet exposé du 24 juin au 1er juillet 95 aux Arts Décos.

 

Pendant ces années strasbourgeoises elle effectue aussi un stage au Théâtre National de Strasbourg où elle participe à la scénographie de Le Bouc de R. W. Fassbinder.

Elle intervient au Centre socioculturel de Lingolsheim comme animatrice en Arts plastiques et réalise des fresques murales, des livres pour enfants, des marionnettes et des décors.

Juliette illustre les nouvelles d’Hubert Haddad pour le Festival de la nouvelle de Saint-Quentin de 1990 à 1994, nouvelles illustrées tirées à 6000 exemplaires et obtient en 93 et 94 le 2ème prix de l’illustration.

En 1993, après un stage de scénographie et signalétique en Mairie de Saint-Quentin, elle réalise la scénographie du Festival de la Nouvelle 93.

 

Depuis son installation à Lyon, elle assure en tant qu’architecte d’intérieur l’animation permanente d’un show-room de meubles contemporains réalisés avec bois et matières nobles et respectueuses du développement durable. Elle organise l’exposition de ces meubles et participe aux diverses manifestations européennes de design.

Elle découvre entre-temps les ocres et pigments de Roussillon, autres matières nobles, choc décisif dans sa recherche de la matière et du geste « premiers » qui lui inspirent les œuvres qui donneront lieu à l’exposition Ocres et création à Forcalquier en 2009.

En 2010 quelques uns de ses tableaux partiront pour Shanghai, accompagnant les créations d’un designer contemporain.